Cliquez sur les phrases, mots, sons pour les entendre.  

sons consonnes

b

d

g

gu

v

w

j

g

z

s

c

qu

k

q

f

ph

p

t

ch

s

c

ç

t

r

m

n

l

gn

x

sons voyelles

a

à

â

i

î

y

o

au

eau

O

u

e

eu

œu

é

ez

er

et

es

est

è

ë

e

ai

ê

ei

ou

on

om

an

en

am

em

oi

un

in

im

ain

aim

ein

en

y

i

il

ill

Les  bêtises de Boub.

bêtise
Boub

 

J'écoute le préambule avant de découvrir le texte.

Sage comme une image

Je trouve un grand pot de confiture,
b
ien rouge comme de la peinture
et
je décore toute la voiture.
J
e me dis quil faut la laver.
Tr
op tard ! Papa est arrivé.

sage
ima
ge
pot
voiture
peinture
il faut
je trouve
je
décore
arrivé
grand

J'écoute le préambule avant de découvrir le texte.

 

Des bêtises et des ennuis

Je fais des nœuds aux spaghettis.
J
e jongle avec dix gros radis
et
je dessine en sauce tomate
l
a tête à Toto sur les pâtes.
D
e tous les jeux, mon préféré
c
est de manger les yeux fermés.

nœuds
spaghettis
radis
sauce
pâtes
jeux
les yeux
préféré
je fais
je jongle

J'écoute le préambule avant de découvrir le texte.

 

Une mamie en or

 

Mon Boub adoré,
P
our les problèmes qui tembarrassent,
cr
ois-moi, tous les enfants y passent.
T
on père, petit, était le roi
d
e la bêtise, comme toi.
P
ense à Noël, à tes cadeaux.
Un
gros bisou et à bientôt.
                     M
amie

problèmes
père
Noël
cadeau
bisou
embarrasse
je crois
il était
je pense
adoré

J'écoute le préambule avant de découvrir le texte.

 

Bientôt Noël

 

Noël, cest le jour le plus beau.
M
oi, je rêve davoir un vélo,
un
château fort ou des légos.
J
attends le sapin, les bougies,
l
es boules et les gâteaux aussi.
J
attends les étoiles dorées
et
ma chère mamie adorée.

le jour
château
b
oule
é
toile
je r
êve
j
'
a
ttends
b
eau
ch
er
f
or
t

J'écoute le préambule avant de découvrir le texte.

Les bêtises de papa

 

« Une fois, avec mes stylos,
j
ai dessiné sur les rideaux
d
es pommes jaunes et des oiseaux.
Je lai même fait sur ma peau :
n
ez de clown et dents de vampire,
M
amie a cru sévanouir.
J
e nai jamais trop su pourquoi
t
a mamie na pas aimé ça ! »

peau
n
ez
den
t
clown
elle a cru
elle a ai
mé
s
évanouir
jaune
jamais
pourquoi

J'écoute l'épilogue.

 
   

Elisabeth Brami                             livre ici